Thomasine Giesecke

 Sculpteure

 

Je me suis d’abord lancée le défi de sculpter la matière résistante du verre, cherchant à traduire le volume par des tranches superposées, des strates accumulées, qui, comme les pages d’un livre, s’apparentent au carottage du sol ou aux fouilles archéologiques d’une histoire à extruder. La découverte des verres naturels que fabriquent des micro algues a ouvert un nouveau champ à ma recherche et m’a rapprochée du monde scientifique avec lequel je collabore depuis plusieurs années. Actuellement en résidence à l’école Polytechnique, je nourris ma soif de comprendre ce qui reste invisible à l’oeil nu.

 

Web : www.thomasinegiesecke.com

Mail :

Tel :

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon